maturitysourcing

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 juillet 2016

Ressources achat : quelle stratégie interne/externe ?

Le temps est venu pour réfléchir au Sourcing des Sourcers ! Car l'étude Make or Buy sur les ressources achat en 2016 constate une offre de prestations de services en constante évolution, de plus en plus complète. Cette offre est constituée de : 

N'ayez pas peur - il ne s'agit pas de scier la branche sur laquelle vous êtes assis, plutôt une revue stratégique de vos objectifs et les ressources potentielles à mettre en face. Cette offre puissante peut vous permettre d'augmenter votre capacité à agir. N'oubliez pas non plus le pilotage de cette ressource externe !

//

Lire la suite...

dimanche 15 mai 2016

Evolution de la localisation des ressources IT dans l'entreprise - un mouvement perpétuel vers l'extérieur.

La tendance n'a cessé d'évoluer et les ressources se trouvent de plus en plus à l'extérieur et en 2016 dans le Cloud

Remerciements à Patrick Starck pour le concept et l'image. 

La maturité des fonctions tout au long de cette histoire a permis à certains de s'en sortir mieux que d'autres.  Vous en êtes où ? 

//

Lire la suite...

dimanche 3 avril 2016

Externalisation des achats - où en est-on dans le sourcing de la performance achat?

Le marché de l'externalisation touche la fonction achat depuis 10 ans déjà : l'offre de prestations BPO Achats se développe constamment, et doit conduire à une réflexion stratégique (cf billet précédent). Une analyse Make-or-Buy est la meilleure approche et devient désormais nécessaire. Cette analyse permet une décision réfléchie entre "on doit faire gérer cette famille en interne" / "on trouve de l'expertise meilleure que nous à l'extérieur de l'entreprise". 
  
//

Lire la suite...

mardi 29 mars 2016

L'analyse Make-or-Buy : au coeur de la stratégie de sourcing

Une vraie stratégie de sourcing ne peut ni être basée sur une tactique opportuniste, ni sur le maintien d'un status quo. Elle doit être basée sur une décision réfléchie "on doit faire cette activité en interne" / "on trouve de l'expertise meilleure que nous à l'extérieur de l'entreprise". 

Trop souvent une consultation est lancée "pour répondre à un déficit de ressources" ou bien "pour reconduire un contrat, éventuellement en changeant de prestataire"...  Les marchés de prestations et les technologies associées évoluent tellement vite que la conduite de l'analyse Make-or-Buy pour orienter la stratégie est devenu une obligation.  
//

Lire la suite...

jeudi 21 janvier 2016

Secteur bancaire, la maîtrise de CSP par Ulster Bank. Une Table Ronde EOA France

L'EOA France invite Darren McKnight, Directeur des Services Externalisés de l'Ulster Bank à Belfast, pour témoigner de son expérience dans la gestion de ses Centres de Services Partagés. Il parlera également des formations suivies par ses équipes, formations créées et animées par la NOA au Royaume Uni. 

Le 18 février 2016 au Zalthabar, 48 avenue de Villiers à Levallois Perret, dès 8h15. 

Cet événement est organisé par l'EOA et le fondateur de Score Advisor, Guillaume Alméras. Ce site présente une actualité complète sur les innovations dans le secteur bancaire. 

Plus d'informations ici sur le site de l'EOA France 

Inscriptions ici 

 

//

Lire la suite...

jeudi 24 décembre 2015

Va-t-on pouvoir parler sereinement d'externalisation en 2016 ?

Une campagne conduite par la NOA (National Outsourcing Association, l'EOA britannique), "Outsourcing Works" produit ses effets. Le concept d'outsourcing est accepté comme une approche permettant à une entreprise d'optimiser ses ressources, essentiellement en trois temps. Le concept d'outsourcing est accepté comme une approche permettant à une entreprise d'optimiser ses ressources, essentiellement en trois temps : 
  • identifier les activités que l'entreprise doit faire, et se doter de ressources pour bien les faire, 
  • détecter et sélectionner les meilleurs partenaires pour faire les autres activités, 
  • piloter les relations avec les partenaires-prestataires avec une gouvernance adaptée  
Cela parait assez simple, mais en réalité une démarche d'organisation des ressources externes, fondée sur une véritable stratégie de sourcing, est rare en France. Le recours à une ressource externe est trop souvent opportuniste, et l'objectif est de chercher un "sous-traitant".
Peut-on expliquer cela ? Ce billet donne quelques clés de lecture.  
 

Lire la suite...

lundi 16 novembre 2015

Gouvernance de CSP ou de contrat BPO - quelle différence ?

Très peu de différence ! 

Le pilotage efficace de la réalisation de services, par un CSP (Centre de Services Partagés) ou par un prestataire externe repose sur un process solide de gouvernance. Notre meilleure définition : 

La gouvernance détermine qui détient le pouvoir, qui prend la décision, comment d’autres joueurs se font entendre et comment rendre compte.

Source : Institut de Gouvernance, Canada

Mais nous préférons ce texte : La gouvernance est le processus par lequel une organisation i) prend des décisions ii) identifie et engage les parties prenantes et iii) suit l'exécution des décisions 

Et ces principes s'appliquent autant à un CSP qu'à un prestataire externe.  

//

Lire la suite...

mardi 6 octobre 2015

Table Ronde EOA France. Pilotage de CSP : relation contractuelle ET relation de confiance !!

Cette Table Ronde EOA France a accueilli les témoignages et avis d'Allianz Worldwide Partners, SEA Avocats et Balthazar, sur le pilotage d'un CSP. 

 Conclusions : 

i) il est possible et tout à fait utile de mettre en place une forme de contrat entre CSP et entités clientes

ii) il est aussi recommandé d'instaurer une relation de confiance, de compréhension et de partage de valeurs entre les acteurs de part et d'autre. 

Compte rendu complet sur le site de l'EOA France 

//

Lire la suite...

jeudi 30 avril 2015

Satisfait de la performance de votre CSP ?

Un centre de services partagé est souvent aussi un centre de profit. Est-ce que les objectifs des CSP sont alignés avec ceux de ses clients ? La relation contractuelle est plus difficile à mettre en oeuvre quand il s'agit d'entités d'une même société. 

Est-ce que cela suffit de mettre en place un contrat ? Il faut aussi penser à la relation entre les services, entre les personnes. Hier "collègues" - aujourd'hui "client - fournisseur" le changement n'est pas anodin. 

Constats et recommandations. 

Pour participer à un échange libre sur le sujet, nous recommandons cette table-ronde organisée par l'EOA France et l'AfNeT, le 26 mai. 

Centre de Services Partagés : Enjeux et stratégies pour les filières industrielles 

Informations ici

Inscriptions ici

Lire la suite...

lundi 30 mars 2015

Impact Sourcing : peut-il rendre l’externalisation plus acceptable aux entreprises françaises ?

Impact Sourcing : l’emploi de jeunes de milieux très défavorisés. Encore une innovation des anglo-saxons qui aura du mal à prendre racine en France ? 

L’EOA France nous a livré une belle conférence / Table-ronde le 19 mars, avec les participations de représentants d’entreprises bien engagées dans l’Impact Sourcing. L’événement était sponsorisé par la Rockefeller Foundation, et le discours de Mamadou Biteye a conquis l’auditoire. L’Impact Sourcing donne des vraies opportunités aux jeunes dans le bidonvilles en Afrique, Asie du Sud Est et ailleurs. Le plus beau témoignage de la matinée était prononcé par Salvatore Nigro, Chief Executive Officer, Education for Employment : 

Le talent est universel, l’opportunité ne l’est pas. 

L’ensemble des document présentés sont téléchargeables sur le site de l’EOA, ici.

Cette page contient également des courts films sur des ateliers Impact Sourcing à Nairobi, Kenya. 

//

Lire la suite...

mercredi 25 février 2015

Les meilleurs profils pour devenir l’acheteur Business Partner dont tout le monde parle ne sont probablement pas dans la fonction achat aujourd’hui.

Le graal en termes de performance achat serait atteint quand les acheteurs deviennent de véritables business partners. Les individus capables de remplir ce rôle ont les expériences nécessaires pour contribuer de façon “business-like” : 
  • à l’élaboration et la mise en oeuvre de la stratégie d’entreprise 
  • dans les projets (qui génèrent le business de demain) 
  • avec la recherche et la promotion de l’innovation 
  • dans la gestion des relations fournisseur  
Ces profils ont un comportement entrepreneurial et managerial. Ils auraient aussi toutes les compétences de l’acheteur expérimenté. Mais l’attitude au business est essentielle - et le propos développé dans ce billet est que ces profils existent plus fréquemment dans les fonction opérationnelles que dans les achats. 

//

Lire la suite...

vendredi 6 février 2015

La révolution numérique impose de nouveaux modes d’achat. Acheteurs : êtes-vous préparés pour acheter en SaaS, Agile ?

Acheteurs - êtes-vous en phase avec les caractéristiques de ces modes d’acquisition ? L’utilisation d’un logiciel en SaaS (Software as a  Service) est facturée selon des unités d’oeuvres spécifiques ; le taux journalier est caduque ! Mais quelle est la base de cout la plus appropriée ?  Quant à la gestion de développements “agiles”, un nouveau monde s’ouvre pour introduire le coût du Story Point, le Cost of Delay…  

La maîtrise de ces nouveaux modes d’achat est vitale si l’acheteur veut se positionner en véritable business partner et ne pas freiner ceux qui veulent transformer l’entreprise pour réussir dans cet environnement dynamique, instable, expérimental… imposé par la révolution numérique. 

//

Lire la suite...

lundi 29 décembre 2014

La disruption due à la révolution numérique va croître en 2015. DSI et achats doivent réagir ensemble.

L'impact de la révolution numérique sera fort. Les domaines suivants seront concernés en premier lieu : 

  • Plate-formes Cloud et solutions SaaS 
  • Outils collaboratifs 
  • Analyses "Big Data"
  • Mobilité / BYOD 
Le rôle et le positionnement du DSI doivent évoluer pour suivre. Il ne agit plus de "développer des applications" - il faut désormais les "trouver" car elles existent déjà dans le Cloud. La pression des métiers va croissante, car ils peuvent trouver réponse à leurs besoins tous seuls avec des applications SaaS - il faut être prêt à emboîter le pas car résister sera futile. 
Le rôle des Achats doit aussi évoluer pour accompagner ce mouvement. L'activité "sourcing" change pour rechercher les meilleures solutions et éviter la multiplication sauvage des applications Cloud. 
Une collaboration, forte, entre les deux fonctions SI et Achats peut permettre de mieux répondre aux challenges de la révolution numérique. Les directions métier ne les attendront pas... 

//

Lire la suite...

jeudi 11 décembre 2014

Stratégie fonctions support - comment réunir les ressources pour la définir. (Billet "good cop" !)

Si la mondialisation a eu plus d'impact sur les fonctions de production, les fonctions support sont plus touchées par la révolution numérique. Ce rapport récent de McKinsey fournit les chiffres clés qui confirment le retard des entreprises françaises en la matière. Toutes les fonctions sont concernées : finance, RH, marketing et aussi les achats, sans parler de l'IT qui est au coeur du sujet. Fédérer les parties prenantes n'est pas chose facile; une direction Transformation peut être une solution. Ce billet explore les possibilités. 

//

Lire la suite...

mardi 2 décembre 2014

Stratégie des entreprises pour optimiser leurs fonctions support

Stratégie? Quelle stratégie ? (billet "Bad Cop" !) 

Les fonctions support incluent : Informatique, Finance & Comptabilité, Ressources humaines, Achats... Chacune fait l'objet de changements importants, que certains qualifieraient de révolutionnaires. Si la mondialisation a plus d'impact sur les fonctions de production, les fonctions support sont plus touchées par la révolution numérique. Et de la même façon que l'on constate que la France a "raté" sa mondialisation, peut-on dire que nos entreprises sont en train de manquer le train numérique ? On ne parle pas des start-ups; on parle de chaque entreprise qui doit définir une stratégie pour optimiser les processus de... la comptabilité fournisseur par exemple. Car nous savons qu'il est désormais facile de scanner une facture et de traiter sa validation et son règlement dans un centre de services partagés (et ce quelque part dans le monde) 

Les entreprises ont beaucoup travaillé sur la qualité de leurs produits, les innovations... elles doivent aujourd'hui réfléchir pour s'assurer qu'elles ne sont pas en train de perdre du terrain sur les 15% que représentent les coûts des fonctions support. Peu d'entreprises ont défini une véritable stratégie en la matière. Nous allons chercher à comprendre (billet "good cop" bientôt) 


//

Lire la suite...

lundi 17 novembre 2014

P2P : solutions procure to pay. Une nouvelle génération de solutions très dématérialisées et "Cloud" change la donne.

e-proc c'est bien, P2P c'est mieux !! 

Nous mettons en une Tradeshift qui offre une suite complète de solutions très à la pointe. De plus le site est déjà disponible en français - pas mal pour un start-up Danois ! Ce billet sur Score-Advisor donne le point de vue du banquier. Guillaume Alméras décrit notamment Tradeshift comme un réseau social d'entreprises pour faciliter les paiements que les banques n'ont pas réussi à mettre en oeuvre. 

Tradeshift offre des fonctionnalités et une plate-forme de paiements entre entreprises très intéressantes pour l'acheteur / responsable de Comptabilité fournisseurs /  CSP. La plate-forme permet, en effet, une gestion de trésorerie et un pilotage du cash très intéressants.  


//

Lire la suite...

vendredi 7 novembre 2014

Stratégie Achats, prestataires IT : une gestion de panels fournisseurs qui peut encore progresser !

Nos enquêtes récentes révèlent des niveaux de maturité assez limités et un déficit en gestion du panel de prestataires avec par exemple : 
  • plus de 50 prestataires pour moins de €10 millions de dépense
  • la majorité des prestataires en régie 
  • une moyenne de chiffre d'affaires par prestataire d'à peine €200.000 
  • des coûts de gestion anormalement élevés dus au nombre de factures et à la gestion de présence des prestataires freelance 
Ces situations se développent en l'absence d'une stratégie construite entre prescripteur et acheteur. Laissé à l'abandon le DSI va engager des ressources au fil de l'eau en fonction des besoins en termes de capacité et de compétence. Le DSI a sans doute une liste de fournisseurs qu'il consulte pour des raisons souvent d'affinité personnelle. Nous sommes au niveau 1 dans notre matrice de maturité sur les leviers 5 : Organisation des activités externalisées, 6 : Modèles d'organisation et 10 : Pilotage des activités 
Lien direct à notre modèle ici
Ce billet développe les pistes d'amélioration. 

//

Lire la suite...

mardi 7 octobre 2014

La technologie permettra aux CSP d'approcher les niveaux de performance des prestataires - mais jamais de les égaler.

Dématérialisation, robotique, processus automatisés... les champs de progrès sont nombreux pour améliorer la performance des CSP. Cependant, chaque entreprise, même de taille importante, réalise ces démarches une fois, peut-être deux. Les prestataires le font plusieurs fois par mois ! Ils vont plus vite, et ils atteignent des résultats logiquement toujours meilleurs.  

Les possibilités sont tout de même significatives pour les Directeurs de CSP. Au point de s'inquiéter sur les conséquences sur l'emploi... 

//

Lire la suite...

mardi 2 septembre 2014

Agilité - une voie à développer impérativement pour rester dans la course de la compétitivité mondiale

Nous rentrons en action avec un nouveau thème à développer : l'agilité. 

Maturité sourcing c'est bien mais l'agilité de sourcing ne serait pas mieux ? 

Le concept de maturité donne une vision, un chemin de progrès pour une organisation. Ce chemin se dessine souvent par une démarche et des étapes ou niveaux de maturité. On cherche l'amélioration continue et enfin l'excellence. 

Mais peut-on dire qu'une fois arrivé au niveau maximal de maturité on restera au sommet de l'art pour toujours ? Non. Ce niveau est atteint dans un environnement donné; faisant référence au sport, cet environnement positionne les poteaux à un endroit donné. Mais si les poteaux bougent ? La meilleure démarche de maturité que nous connaissons 5 steps prévoit cela par un retour au niveau inférieur pour redéfinir un processus, ajuster l'organisation pour y faire face avant de pouvoir regagner le niveau supérieur.  

L'agilité est proposée comme une mesure de la rapidité de réaction, du temps nécessaire pour l'organisation de s'adapter. Les organisations agiles réagissent plus vite, elles sont les "early adopters" de nouvelles idées et souvent elles sont les plus performantes. En tout cas les entreprises qui n'ont pas le niveau d'agilité nécessaire rencontrent de graves difficultés !!  

Lire la suite...

vendredi 4 juillet 2014

Quelle stratégie pour les entreprises françaises pour les fonctions support? Finance, RH ?

La conférence de l'EOA France a donné des éclairages sur les orientations des entreprises françaises par rapport aux anglo-saxons. La législation française et un code du travail contraignant ont conduit les entreprises à préférer les CSP à l'externalisation. 

Les américains parlent souvent d'In-sourcing déjà - les français auraient complètement raté ce cycle ? Elles ont certes adopté des stratégies différentes, mais le monde évolue : 

  • Les coûts offshore augmentent 
  • Les réseaux sociaux sont là et impactent la logique commerciale
  • La technologie avance à grands pas
  • L'automatisation des processus transactionnels progresse
  • La possibilité de mieux exploiter les données est réelle

On n'est plus sur une logique de réduction de coûts mais de création de valeur

  • Rationalisation, performance des processus 
  • Meilleur ciblage marketing, ventes…  
//
Faire le bon choix nécessite une analyse de qualité - de "make or buy". Trop peu d'entreprises le font sérieusement - elles prennent des décisions a priori. Nous militons, aux cotés de l'EOA France, pour développer la qualité des analyses réalisées par les entreprises pour améliorer leur performance; en particulier pour les fonctions support comme Finance et RH. La conférence de l'EOA a présenté des cas dans ces deux domaines. 
Manpower a repris plusieurs des idées développées par rapport à la stratégie RH : 
Ce billet donne plus de détails sur le contenu d'une analyse Make or Buy.  

Lire la suite...

- page 1 de 4